Spécialiste Hypersensibilité et Haut potentiel

Sandrine Victoire

Diplômes en poche, relations humaines et management, à Paris, j’ai commencé à aider des centaines d’entreprises à améliorer leurs cohésions d’équipes.
En 2013, je suis devenue maman et j’ai recomposé avec mon mari une famille de 3 enfants.

Depuis 7 ans, j’aide des centaines de familles qui traversent des crises émotionnelles avec leurs enfants, à retrouver l’harmonie pour être plus heureuses.

icône qui suis-je

Présentation en vidéo

youtube

Mon histoire

Passionnée par la psychologie depuis ma tendre enfance, je comprends dès l’âge de 10 ans que la clé de mon bonheur passe par l’écoute de mes émotions.

J’ai consacré ma vie à aider et autres.

Célibataire et chef d’entreprise à Paris, je commence à 22 ans à coacher de nombreux managers de grandes entreprises et institutions avec leurs équipes, les aidant à améliorer leurs comportements, leurs interactions, leur cohésion d’équipe, ce jusqu’à 2017.
Bien dans ma peau et dans mon job, c’est alors qu’en 2013, je donne naissance à mon fils et deviens maman. Mon mari et moi sommes très vite tombés amoureux, lui avait 2 enfants, nous avons eu notre fils, je suis donc passée de chef d’entreprise célibataire parisienne à mère et belle-mère d’une famille de 3 enfants. Une magnifique famille recomposée, avec 3 beaux enfants en bonne santé.

Mais très vite, à l’âge de 3 ans, lorsque notre fils est entré à l’école maternelle, les ennuis ont commencé : insomnies, crises de nerfs, stress, difficultés liées à l’enseignement et à l’école, problèmes de concentration, on me parle d’hyperactivité, d’un enfant différent, qui reste coincé dans son imaginaire, d’un enfant qui ne tient pas en place…
A la maison, la sérénité a fait place au chaos : conflits dans la fratrie, crises permanentes pour que notre fils respecte les règles de base du bien vivre ensemble, tensions relationnelles dans le couple et son cortège d’incompréhensions, de culpabilité, les pleurs, les cris, le stress, de tous côtés.

Deux mois à peine après avoir soufflé ses 3 bougies, notre fils avait déjà changé une première fois d’école.
Pourquoi ? Qu’avais-je donc raté ou manqué pour en arriver là ? Que se passait-il ? Grossesse au top, accouchement au top, une maman spécialisée dans la réussite relationnelle et la cohésion des équipes, un couple amoureux et épanoui… J’ai cherché comment aider mon enfant à trouver sa place et à s’intégrer dans ce monde. J’ai aussi cherché comment développer en lui la confiance nécessaire pour qu’il réussisse sa vie.
Ma quête était de maintenir l’harmonie à la maison, en dépit des épreuves quotidiennes.

C’est là que je me suis plongée à nouveau dans l’étude de la psychologie mais cette fois-ci, de manière différente. La réponse n’était pas dans les approches classiques de développement personnel et de psychologie individuelle. Alors je me suis formée à la thérapie familiale par l’approche systémique, à l’hypnose holistique, au décodage psycho-émotionnel des symptômes.

J’ai étudié la psychologie de l’enfant et de l’adolescent, la parentalité positive, la précocité, le TDA/H (Trouble Déficit de l’Attention / Hyperactivité).
J’ai aussi revisité tous les modèles de coaching et de psychologie des Organisations que j’avais utilisés pendant des années en entreprise et transmis à des milliers de gens.
J’ai appliqué ces modèles à ma propre famille et réussi à bâtir des relations solides et soutenantes avec mon mari, mon fils et notre famille recomposée.
Ce chemin, je ne l’ai pas faite seule, cela a été un partenariat familial et un travail d’équipe.
J’ai écouté, entendu et compris mon fils, mon mari, mes 2 beaux enfants et c’est ensemble que nous avons testé, enrichi et validé MA MÉTHODE.

Aujourd’hui mon fils, âgé de 7 ans, reste un enfant atypique et hypersensible mais notre vécu à tous est bien différent . Mon fils a repris confiance en lui, l’école se passe à merveille et je peux dire que je suis une maman pleinement heureuse et épanouie ! Les difficultés de nos enfants atypiques et hypersensibles sont toujours présentes. Mais  la manière dont nous gérons ses difficultés, en famille, a changée et j’avoue que notre fils se porte de mieux en mieux.
Et depuis depuis 5 ans, au sein de mon cabinet et sur internet, j’aide de nombreuses familles qui traversent des crises émotionnelles avec leurs enfants à retrouver l’harmonie, pour être plus heureuses.

Mesvaleurs

Grandir ensemble

Nos enfants grandissent et évolue à chaque seconde qui passe. Nous passons notre temps à les regarder grandir et à se demander comment les aider à bien grandir. Mais n’oublions pas que pendant tout ce temps, nous grandissons nous aussi, nous changeons. La croissance de nos enfants nous fait évoluer. C’est en acceptant la remise en question, l’apprentissage continu et en nous adaptant à eux, que nous sommes au plus près de notre rôle de parents. Prendre des claques parentales est très bon signe. Douter et chavirer sont parfois des étapes nécessaires. La question à se poser n’est pas de savoir combien d’erreurs vous avez faites, mais plutôt, ce que vous avez fait de ces erreurs ensuite. Votre agilité, votre ouverture d’esprit et votre capacité de rebonds feront aussi votre réussite. Vous grandissez ensemble avec vos enfants.

Autonomie

Nous, parents, tout comme nos enfants dès leur plus jeune âge, revendiquons toujours l’autonomie : faire tout seul. L’ instinct naturel de l’être humain est de se lancer et d’apprendre. Les enfants se redressent par eux-mêmes, apprennent à marcher par eux-mêmes et découvre le monde à leur manière. Nous n’avons pas à les freiner, ni même à les pousser. Les progrès se font à la bonne vitesse et tout ce qui est bon pour eux est définitif. Depuis la naissance de mon fils,, le cordon qui nous reliait a été coupé, ses fonctions vitales se sont pleinement activées. J’avais alors accompli ma première grande mission : celle de le mettre au monde. Le voir prendre des initiatives, faire tout seul, recommencer, apprendre, se tromper, persévérer, lâcher prise aussi parfois, pour enfin y arriver et en récolter les fruits : cela est ma seconde grande mission et elle fait ma plus grande fierté. En l’aidant à nourrir sa zone de pouvoir et à frayer son chemin par lui-même, nous devenons des parents exceptionnels. A travers mes programmes en ligne, je vous aide vous, parent, à faire tout seul pour être plus confiant et autonome !

Amour

Un de mes enseignants me disait un jour : l’amour guérit tout. J’ai vérifié cet adage tout au long de ma vie de femme, de maman et de coach-thérapeute. Le véritable amour que les êtres échangent est une source insoupçonnable de guérison de l’âme. Au sein de nos familles, parents et enfants, nous apprenons tout simplement à aimer. Nos expériences du lien à l’autre nous enseignent comment aimer. C’est l’amour notre carburant et ce, dans toutes les dimensions de notre vie, y compris dans les situations de crise les plus redoutables. Cette énergie d’amour, où prend-elle son origine ? Est-ce au moment de l’acte d’amour entre deux êtres qui s’apprêtent, consciemment ou non, à donner la vie ? Est-ce dans l’abris douillet du ventre de la maman ? Ou bien plus tard, au moment où l’enfant naît ? L’amour est là depuis toujours et à l’infini. Il n’a ni début, ni fin. C’est l’amour qui nous pousse à réparer nos blessures, c’est l’amour qui nous fait revenir à chaque fois que l’on s’éloigne. C’est l’amour qui nous met en colère quand le lien est mis à mal. C’est l’amour qui nous pousse à changer et à nous dépasser. L’amour de soi, l’amour d’une mère, d’un père. Apprendre à aimer est une leçon de toute la vie. Ouvrir son coeur pour laisser entrer la lumière et son cocktail d’amour : la bienveillance, l’empathie, la reconnaissance, le pardon, le travail d’équipe, la famille.

Confiance

La confiance entraîne la puissance. Le regard que vous portez sur votre enfant conditionne sa réussite et la vôtre. Cela s’appelle : la prophétie auto-réalisatrice. Votre enfant cherche à devenir ce que vous voyez de lui, à travers votre regard. Il construit son identité sur la base de ce que vous lui transmettez comme échos de lui-même, ce malgré vous. Quelque soit ses difficultés, aucun enfant n’est supérieur ou inférieur à un autre et il y a une place pour chacun en ce monde. Je vous emmène sur un chemin où l’espoir est permis, où votre enfant a toute sa place pour exister et être heureux, un espace où vous allez pouvoir vous faire confiance à vous-même car vous êtes,, j’en suis convaincue, la personne la plus compétente pour accompagner votre enfant. Vos compétences et vos potentiels font de vous un être exceptionnel qui ne demande qu’à être révélé à lui-même. Cette foi que j’ai en vous, parent, je l’ai aussi en votre enfant.

Retour haut de page